Bureau des Tipsters

Gestion des cycles en pari sportif

Comment gérer les cycles en pari sportif ?

Tous les parieurs ont déjà connu cette impression d’être touché par la grâce puis, plus rien ! Les paris sportifs sont faits de cycles réguliers qui se répètent à l’infini.

Gérer une bankroll, c’est comme gérer votre propre entreprise. Pour fonctionner, vous devez avoir un objectif défini, réalisable ainsi qu’une gestion saine. Cet article vous aidera à identifier et corriger de nombreuses erreurs, soyez attentifs et bonne lecture !

Gestion pari sportif cycle

Cycles personnels vs cycles sportifs

Les paris sportifs sont une partition de musique, pour être un parieur performant, il est nécessaire de suivre le bon tempo.
Problème, les parieurs ont deux tempos à prendre en considération:

  • La carte sportive 
  • Les conditions de jeu 

La carte sportive est la même pour tous les parieurs de base. Chaque parieur se rend en revanche unique ou membre d’un groupe de parieur de par ses préférences sportives et habitudes de jeu. Ainsi, bien que tous les parieurs aient une carte sportive globale identique, certains parieurs préféreront les sports US au football et seront moins affectés par la trêve internationale, par exemple. Également, tous les parieurs n’ont pas la même façon de parier ou les mêmes bookmakers. 

Concernant les conditions de jeu, celles-ci sont à 100% propres à chacun et ne doivent en aucun cas être une source de décision proactive. Parier demande de la disponibilité (analyser, comparer, miser). Pour que parier rester un plaisir, il est essentiel d’être en mesure d’avoir le temps et la liberté d’esprit pour parier sereinement. Si vous n’êtes pas disponible, apprenez à lâcher prise sans regret. 

#1 Le facteur sportif

Respecter les cycles sportifs une base fondamentale pour être performant. Au cours d’une année, chaque sport rencontre des périodes différentes où il est important de s’adapter en conséquence. Début de saison, trêves internationales, matchs amicaux, matchs de coupe, fin de saison… Ne vous laissez pas prendre au piège. Quelque soit le sport, une saison sportive possède un calendrier défini. Votre rythme betting doit être calqué sur ces périodes le plus possible. 

#2 Le facteur personnel

Veillez à toujours parier dans de bonnes conditions. Vos émotions ne doivent pas guider votre journée de parieur et parfois il est préférable de laisser le téléphone bien rangé.

Parier chaque jour de l’année n’est pas conseillé et cela ne changera pas grand chose sur le long terme. Lorsque vous pariez, vous devez être zen et disponible !

 

Astuce de Damien: Ces deux points sont les pierres angulaires de la réussite. Concernant la carte sportive, ne laissez jamais l’ennui et l’envie de jouer vous guider. Les pauses ne sont pas du temps de perdu !

Effectuez un Daily Routine en regardant la carte sportive. Prenez connaissance des Cotes Boostées, des matchs qui vous intéressent. En un coup d’oeil rapide, vous saurez déjà si la journée est propice au pari ou au repos.

Comment trouver le bon rythme ?

L’idéal pour un parieur est de toujours mettre en priorité la réalité sportive. Au cas où la carte est intéressante, vous saurez que la carte est propice aux paris sportifs. Si la carte ne vous plait pas ou semble vide, nous vous conseillons de débrancher le cerveau pour la journée et vous ressourcer. Le risque est de vouloir parier malgré tout et insister sur une carte défavorable par ennui, c’est une erreur.

Ne laissez pas les paris parasites grignoter votre bankroll. C’est un risque important car vous serez ensuite tenté de jouer pour récupérer ces pertes et ainsi provoquer un effet boule de neige en partant d’un petit pari insignifiant. N’allez pas sur ce terrain là !

LES 4 CYCLES DU PARI SPORTIF

Ces cycles se répètent et se succèdent avec des durées et intensités variables. Les voici :

  • Phase de progression
  • Phase de stagnation
  • Phase de régression
  • Phase de reprise

#1 La phase de progression

Cette phase est évidemment la plus agréable de toutes puisque le vent souffle dans les voiles. La variance est au repos, la réussite est là, vous êtes épanoui ! Votre bankroll progresse de manière régulière et rien ne semble pouvoir arriver. 

Dans ces conditions, pourquoi ne pas miser plus et prendre un petit peu plus de risque ? 
Augmenter la mise, ajouter une sélection, aller sur des matchs plus risqués… 

Réussite pari sportif

#2 La phase de stagnation

C’est le grain de sable dans la machine. La baraka semble être partie et il devient difficile d’enchainer plusieurs paris gagnants. Cette phase renvoie le parieur à un état de vulnérabilité. À ce moment là, le parieur a deux issues possibles:

  • Relativiser et prendre du recul
  • Foncer tête baissée et perdre le contrôle

Il est difficile pour les profils de parieurs impatients et peu à l’aise avec la gestion de l’échec de négocier ces périodes. Lorsque la situation se complique, le parieur se désorganise, essayant de rapidement récupérer les pertes et forcer la destinée, malheureusement l’issue est rarement positive.

#La phase de régression

Cette phase peut-être consécutive à une phase de stagnation ou directement apparaitre après une phase de progression. C’est la période la plus difficile pour les parieurs : Accepter la perte.

L’impression que vous ne gagnerez plus jamais. Le moral est bas, l’envie d’abandonner est forte. Pourtant vous le savez, celui qui sait perdre, c’est celui qui sait gagner !

Cette phrase est l’un de mes plus grand principe car elle résume parfaitement l’attitude à adopter, même si elle est difficile. 

C’est en temps de paix que l’on prépare la guerre. Les paris sportifs sont une course de fond et non un sprint, il faut sans cesse garder son self-control et relativiser. 

 

Un parieur expérimenté est en mesure d’identifier ces périodes et savoir agir en conséquence, là où un parieur débutant sera plus tenté d’accélérer en fermant les yeux. 

Quoiqu’il en soit, ne vous en voulez pas si vous n’arrivez pas totalement à maitriser ces éléments, il est humain de vouloir rapidement récupérer ses pertes et d’éprouver des sentiments de frustration. Gardez simplement en tête ces principes et vous verrez, cela viendra petit à petit. 

Maitriser ces principes vous fera un bien fou psychologiquement et financièrement lorsque vous changerez votre façon d’aborder ces périodes. 

#4 La phase de reprise

Après la pluie, le beau temps. 

Tous les parieurs réussissant à relativiser et accepter ces phases inévitables de pertes ou de stagnation profiteront d’un nouveau cycle de réussite. Les autres aussi, mais le réveil est généralement plus compliqué.

Puisse cela servir de leçon pour la prochaine fois.

avis bureau des tipsters

Illustration d'un cycle de bankroll

suivi bankroll
figure 1. Mois de Mars 2023
suivi bankroll
figure 2. Mois d'Avril 2023
figure 3. Mois de Mars + Avril 2023

Interprétation d'un suivi de bankroll

Voici une mise en perspective des cycles des paris sportifs à travers un suivi de bankroll. 

Sur la Figure 1., on constate une tendance régressive. Le bilan total est de -10.80% de bankroll sur 30 jours. Les parieurs désorganisés et en manque de recul ne sont pas à la fête. Pourtant, on peut voir deux sursauts montrant bien une gestion cohérente en terme de mise, de volume et de cotes. La gestion “humaine” ne s’est pas fissurée et la chute est amortie.

Sur la Figure 2., on constate une phase de stagnation plutôt longue, avant de connaitre un bond en fin d’exercice. Le bilan total est de +18.75% de bankroll sur 30 jours. On peut ici imaginer qu’après un période de perte, le fait de stagner ait pu une nouvelle fois user le moral des parieurs concernés. Pourtant, cette stabilisation montre une résilience et une gestion financière maitrisée. 

Sur la Figure 3., nous avons les deux exercices cumulés. On constate que la vision long terme réduit les variations. Le bilan final est de +7.62% de bankroll sur 60 jours. Le volume de jeu (132 paris) correspond à une moyenne de 2 paris par jour, ce qui est tout à fait raisonnable. 

Cette démonstration met en lumière l’importance fondamentale d’une vision long terme en paris sportifs. Sans ce recul, un parieur peut être amené à se décourager après les 30 premiers jours.

Le manque de recul amène le parieur à être à contre temps constant. Désormais, dites vous que n’êtes pas un “chat noir”  mais avez probablement un manque de recul.

La conclusion de Damien: Au BDT, tous nos abonnés sont évidement libre d’entrée et sortie ! Cependant, je dis toujours qu’un départ dû à une période délicate est une erreur stratégique. Faire fi de l’existence de cycles en pari sportif reviendrait à toujours rouler à la même vitesse quelque soit l’état de la route, quelque soit la qualité de votre véhicule, cela amènera toujours à l’accident.

Quelque soit le cycle dans lequel vous êtes, si la gestion et le travail analytique sont bons, alors vous retrouverez toujours la sortie du tunnel. Après la pluie, vient toujours le beau temps.

Découvrez une communauté unique

Damien Desfougeres

Damien desfougeres

Fondateur et administrateur du Bureau des Tipsters

Diplômé en Master spécialisé, j'ai fondé le Bureau des Tipsters pour offrir aux parieurs-passionnés un espace d'échange sain et bienveillant tout en proposant des analyses sportives de qualité.

Plus d'articles

MON PETIT PRONO : Le jeu FANTASY ULTIME pour l’EURO 2024
MON PETIT PRONO: Le jeu fantasy ultime pour l’EURO 2024 L’EURO 2024 arrive à grand pas...
Bet-Analytix, l’outil de gestion de bankroll indispensable
Bet-Analytix, l’outil de gestion de bankroll indispensable Utilisateur depuis son arrivée sur...
La revue des buteurs #2
LA REVUE 100% BUTEUR #2 Deuxième épisode de notre série 100% dédiée aux buteurs à suivre...
La revue des buteurs #1
LA REVUE 100% BUTEUR Premier épisode de notre série 100% dédiée aux buteurs à suivre...
Flashscore, l’outil indispensable des parieurs
FlashScore, l’outil indispensable des parieurs ? Un point rouge qui clignote, un “grosse...
Tu sais que tu es au Bureau des Tipsters quand …
Tu sais que tu es membre du Bureau des Tipsters quand… Présents sur Discord depuis l’été...
Un nouveau logo pour le Bureau des Tipsters !
Un nouveau logo pour le Bureau des Tipsters ! Plus moderne, la nouvelle charte graphique du BDT...
L’ANJ dévoile sa nouvelle liste de paris sportifs 2024
L’ANJ dévoile sa nouvelle liste de paris sportifs 2024 Après quelques changements fin 2023...
Datafoot nous réconcilie avec les algorithmes en pari sportif ?​
Datafoot, l’outil qui nous réconcilie avec les algorithmes en pari sportif ?​ Depuis plusieurs...
avertissement

Le Bureau des Tipsters ne promet aucune certitude de gain aux paris sportifs. Le rôle est d’offrir du contenu informatif ainsi qu’un espace communautaire pour nos abonnés. Le Bureau des Tipsters ne se qualifie aucunement en tant que parieur professionnel ou tipster au sens pronostiqueur.

Le contenu présent sur le site bureau-des-tipsters.com ou sur le serveur Discord édité par le Bureau des Tipsters est partagé à titre informatif. Il ne constitue en aucun cas une obligation de jeu ou l’idée d’avoir quelconque influence sur le hasard ou le dénouement d’une rencontre sportive. 

Aucun pronostic n’est sûr à 100%. Vous devez être conscient que les jeux d’argents peuvent être dangereux pour votre santé et votre entourage. En aucun cas nos analyses peuvent soustraire la notion de hasard et d’incertitude lié aux aléas sportifs. Si vous êtes parieurs, nous insistons sur le caractère hasardeux d’une rencontre sportive.

LES JEUX D’ARGENT SONT INTERDITS AUX MINEURS – JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, DÉPENDANCE… APPELEZ LE 09 74 75 13 13.

 
5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Chris
Chris
6 mois il y a

Période difficile dans le foot en ce moment, mais ce n’est qu’une phase ! Merci pour tous les conseils !!

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut